Historique |Mariages | Hébergements | Séminaires | Evènements | Brocante-Boutique | Diaporama | Contact | Liens
L'histoire de la renaissance technique du vignoble de Cahors trouve son aboutissement avec la plantation des Bouysses, mot qui signifie "les buis", dont l'allée multicentenaire conduit à cet illustre domaine de Mercuès.

Notre région, à la propriété très morcelée, comptait très peu d'unité de surface importante. Il en existait une, sur la commune de Mercuès, de soixante hectares, chargée d'histoire depuis ses bâtiments de couvent de cisterciennes jusqu'à l'acquisition par Agar, ennobli "Comte de Mosbourg", ministre des finances de Joachim Murat, Roi de Naples. Cette propriété appartenait au docteur Pierre MARRE quercynois d'origine qui, voyant les efforts entrepris pour la renaissance du Cahors, voulut établir sur les 20 hectares de côteaux de cette propriété un vignoble démonstratif de cette renaissance. La vigne, faute de rentabilité, avait abandonné depuis longtemps cette propriété. Vingt hectares de droits de plantation furent acquis, en provenance du département du Gers. Ce terroir était on ne peut plus adéquat: il s'agit d'un lieu typique de la vallée, c'est à dire un coteau de résurgence calcaire au milieu d'un méandre de la rivière, socle rocheux qui avait reçu dans les périodes post-glaciaires des apports siliceux et de galets de sorte que tout le terroir de Cahors est synthétisé à cet endroit à la fois cailloux calcaires et graves d'alluvions anciennes.

Mais le docteur MARRE avait une autre volonté confier cette plantation de démonstration à la Cave Coopérative de Parnac, lui offrant ainsi le moyen de parachever son œuvre collective entreprise en 1958.

La plantation et l'exploitation de vignobles n'étaient pas dans l'objet des statuts de la coopérative, mais ses statuts furent modifiés pour y adjoindre cet objet nouveau qui donna lieu à un bail de 30 ans.

Cette plantation qui débuta en 1973 se compose de 70 % d'Auxerrois, 15 % de Tannât et 15 % de Merlot et sert de modèle démonstratif à toute la viticulture locale.

De par sa nature et son objet même le vin du Château des Bouysses est le vin "étalon" du Cahors. Ce site est le point de passage obligé de tout visiteur curieux de comprendre l'origine et la raison de ce vignoble témoin qui a concrétisé la réussite agronomique de la reconstitution de l'Appellation.

SURFACE DU VIGNOBLE

24 Hectares dont : 19 hectares en Auxerrois
3 hectares en Tannât
2 hectares en Merlot

ENCEPAGEMENTS

L’espacement entre les pieds de vigne sur un rang est de 1,20 m, et l’écartement entre les rangs est de 2 m.

MODE DE CONDUITE DU VIGNOBLE

La propriété est dans un schéma de lutte raisonnée. Il s’agit d’un vignoble “ Pilote ”ou certains essais sont réalisés en collaboration avec des techniciens de la CAPEL. Ainsi différents tests nouvelles matières actives, nouveaux produits ou techniques culturales spécifiques sont développés.

EXPOSITION DU VIGNOBLE

Vignoble de terrasses, exposé sud et sud-est, à l’abri des intempéries.